Biocenys connecte ses ruches avec BeeGuard

avril 7th, 2017

Biocenys, spécialiste de l’implantation de ruches en entreprise entame un partenariat avec BeeGuard qui a développé une solution de suivi des ruches à distance. L’objectif est de pouvoir faire un meilleur suivi des colonies d’abeilles, produire davantage d’information mais aussi être plus pédagogique. Un partenariat 100% régional puisque les deux entreprises sont situées en Haute-Garonne ! Un joli moyen pour Biocenys de célébrer aujourd’hui ses 5 années d’existence.

Ruches connectéesPlus de 150 ruches en France à connecter

Biocenys gère un cheptel de plus de 150 ruches qui sont situées dans différentes entreprises en France.

Les entreprises clientes mettent en place cette action qui leur permet à la fois d’illustrer leur démarche environnementale de manière concrète, de fédérer leurs équipes et de préserver la biodiversité.

Car si l’abeille est devenue un tel phare c’est que c’est le seul pollinisateur qui vit en colonie,  dans un environnement au sein duquel l’homme peut intervenir, la ruche. La plupart des autres pollinisateurs : papillons, abeilles sauvages, bourdons, mouches, etc…sont solitaires, ce qui rend leur suivi très difficile. En observant les abeilles dans les ruches, nous savons comment se porte l’ensemble de l’écosystème.

Connecter les ruches est une étape de plus dans les services que Biocenys offre à ses clients. Cela leur permettra leur permettre d’avoir des données en temps réel tels que le poids, la localisation, la température, l’hygrométrie,  mais aussi de connaître les interventions réalisées sur les ruches par l’apiculteur.

D’un point de vue plus technique, cette connexion donnera la possibilité à Biocenys de suivre les ruches à distance, repérer les éventuels problèmes (une chute de poids progressive peut signifier la perte de la colonie), suivre la mortalité, identifier les démarrages de miellées* et corréler les informations qui pourront être mises à disposition, pour mieux gérer les colonies.

Un outil pédagogique

 « La solution développée par BeeGuard est déjà commercialisée pour les professionnels qui l’utilisent notamment pour optimiser le moment de la récolte en suivant les courbes des miellées explique Christian Lubat cofondateur de BeeGuard. C’est en revanche une nouveauté que d’imaginer une interface grand public qui permette de rendre les informations plus pédagogiques. »

Les premières ruches connectées seront celles du rucher de Biocenys. Ensuite, la solution sera progressivement déployée sur les autres, dans les entreprises. « Nous pourrions même imaginer qu’un plus grand nombre de ruches soient connectées à l’échelle d’un territoire, pour fournir un indicateur environnemental encore jamais mis en place.» imagine Emmanuelle Parache.