Solution carbone et biodiversité

BIOCENYS  propose aux entreprises une solution innovante permettant à la fois de compenser leur empreinte carbone localement tout en  contribuant à la biodiversité. La solution s’articule autour de 3 axes indissociables : le stockage carbone, la création de réservoirs de biodiversité et la sensibilisation.

Les entreprises qui souhaitent compenser leurs émissions carbones se dirigent, le plus souvent, vers des projets de compensation à l’étranger, dans les pays du Sud notamment. Même si cette démarche a beaucoup de sens certaines d’entre elles souhaitent compenser sur le territoire où elles sont implantées.

BIOCENYS propose une solution qui, au delà du stockage carbone, contribue à la préservation de la biodiversité localement.

Cette solution prend en compte les critères d’additionnalité, de permanence et de double compte des projets dits « kyoto »

En choisissant de vous engager dans les projets Alséide, votre entreprise contribue à la gestion de forêts de qualité à la fois fixatrices de carbone, pourvoyeuses de bois pour l’économie nationale mais également régulatrices des eaux et hôtes de biodiversité.

La solution de compensation et de préservation de la biodiversité présentée par BIOCENYS est issue du projet ALSEIDE qu’elle a formé avec le Conservatoire des Espaces naturelsl’Ecole d’Ingénieurs de PurpanIf et Taoma.

Biocenys s’est rapproché de différents acteurs, experts dans leur domaine pour co-construire un projet local autour de valeurs communes sous l’appellation Alséide1 :

  • créer un projet qui stocke durablement et localement du carbone,
  • créer un projet qui préserve la biodiversité,
  • créer un projet qui permette la sensibilisation du public aux problématiques de préservation de la biodiversité.

Plus d’information

Conservatoire des Espaces Naturels, Association loi 1901, le CEN a pour objet la préservation du patrimoine naturel de Midi-Pyrénées qui présente un intérêt ou un potentiel écologique, biologique ou géologique. Le directeur, Daniel Marc et Nicolas Gouix, chargé de mission, collaborent directement au consortium. Ils évaluent et sélectionnent, avec l’INP Purpan, les vieilles forêts qui seront intégrées au projet.

Plus d’information

INP Purpan, Jean Marie Savoie enseignant-chercheur et Hervé Brustel, directeur du département sciences sociales, environnementales et biodiversité sont parties prenantes du projet. Ils sont notamment une caution scientifique sur les méthodes d’évaluation de la biodiversité dans la forêt.

Plus d’information

If Consultants, bureau d’études spécialisé en expertises agricoles, forestières et environnementales, membre du Conseil National de l’Expertise Foncière Agricole et Forestière (CNEFAF) et expert auprès des tribunaux. Marie-Christine et Gilles Barreau, ses fondateurs, apportent leur expertise et leur garantie sur les forêts sélectionnées. Gilles Barreau, expertise forestière est l’acteur de la convention de gestion avec les forêts Alséide.

Plus d’information

Taoma, juriste de droit de l’environnement et spécialisée dans l’ingénierie pédagogique, Elia Conte, sa créatrice, organise l’axe dédié à la sensibilisation dans le projet.

Plus d’information

1 Dans la mythologie grecque, les alséides sont les nymphes des bocages et des sous-bois.