Pollution des sols

Le ver de terre : une espèce sentinelle de la pollution des sols

Sans titre-2L’espèce utilisée pour réaliser la biosurveillance des sols, c’est à dire évaluer les risques des substances, des produits, des installations et des procédés sur les sols est le ver Eisenia fetida.

Plusieurs type de bio-essais peuvent être pratiqués : tests de toxicité aiguë , de toxicité chronique, mesure de bio-marqueurs.

L’objectif de l’utilisation des bio-marqueurs est de déterminer si l’exposition des vers à des sols entraîne des variations de certains de leurs marqueurs permettant d’identifier des effets moléculaires et de différencier les sols. Différents marqueurs du stress oxydant, du métabolisme et du système nerveux sont étudiés.

La génotoxicité, quant à elle,  permet de vérifier si le sol peut entrainer des modifications génétiques sur les vers.